Surchargés en Nouveaux Francs

Les billets de collection surchargés en Nouveaux Francs d’une CONTRE-VALEUR rouge émis par la Banque de France :

Les informations ci-dessous sont issues de l’excellent catalogue numismatique de Claude FAYETTE sur « Les billets de la Banque de France et du Trésor » que tout collectionneur de billets se doit d’avoir dans sa bibliothèque.

« BILLETS SURCHARGÉS EN NOUVEAUX FRANCS

Le 27 Décembre 1958, sous la présidence du Général de Gaulle, est crée le nouveau franc. Par ordonnance, il est indiqué qu’à partir du 1er Janvier 1960 sera créée une nouvelle unité monétaire dont la valeur sera égale à 100 Francs de l’époque. Afin d’être différenciées de la monnaie existante, il est décidé que les nouvelles émissions porteraient un nom différent. On suggère « hectofranc » ou « gallia », voire un retour à l’écu ou à la livre. C’est le franc révolutionnaire qui conserve sa suprématie. Pour le distinguer de l’ancien, on lui ajoute provisoirement la mention « NOUVEAUX FRANCS » le symbole en sera NF. Pour attendre la création des nouveaux billets, les valeurs existantes alors : 500 – 1000 – 5000 et 10000 Francs furent surchargées en nouveaux francs imprimé en rouge.

Cette surimpression est destinée à familiariser le public avec la nouvelle unité monétaire. Ces billets surchargés, émis sur une période très courte, restent des témoins privilégiés, pour témoigner du passage de notre monnaie au nouveau franc. Ils sont de nos jours devenus rares en bel état, et sont des pièces incontournables dans une collection sérieuse. »

Préconisée dans les conclusions d’un comité présidé par Jacques Rueff, la décision d’instituer une nouvelle unité monétaire, égale au centuple de l’ancienne, est prise par ordonnance du 27 décembre 1958. Ce texte stipule « A compter d’une date qui sera fixée par décret, et au plus tard le 1er janvier 1960, il sera créé une nouvelle unité monétaire française dont la valeur sera égale à 100 Francs ».

La date du 1er janvier 1960 est en effet retenue par un décret du 18 novembre 1959, puis le décret du 22 décembre précise l’appellation : « L’unité monétaire nouvelle instituée (…) par l’ordonnance du 27 décembre conserve le nom du franc. Afin de la distinguer de l’unité monétaire précédemment en cours, elle est désignée par le terme nouveau franc. Son symbole est « NF ».

Dès le 15 juillet 1959, la Banque de France émet des coupures libellées en anciens francs surchargées d’une mention à l’encre rouge précisant leur contre-valeur en nouveaux francs : les coupures de 500 Francs « Victor Hugo », 1000 Francs « Richelieu », 5000 Francs « Henri IV » et 10000 Francs « Bonaparte » reçoivent cette surcharge rouge. Cette surimpression familiarise le public avec la nouvelle unité monétaire.

A partir du 4 janvier 1960, des billets en nouveaux francs sont mis en circulation par la Banque de France et, afin de ne pas perturber les habitudes du public, ils sont identiques aux billets précédents mais libellés en Nouveaux Francs.

Voici les 8 résultats

une question ?

Contactez-nous

Par téléphone au SAV
coût d'un appel local depuis la France

09 51 70 61 80

Par mail
nous vous répondons sous 24h

Contactez-nous

Via Facebook
nous vous répondons sous 24h

Suivez-nous
Savez-vous que votre navigateur est obsolète ?

Pour naviguer de la manière la plus satisfaisante sur notre site Web, nous vous recommandons de procéder à une mise à jour de votre navigateur. Mettre à jour mon navigateur

×