5 francs pasteur

5 Francs Pasteurverso 5 francs pasteur verso 5 Francs Pasteur

5 FRANCS PASTEUR

Ce billet de 5 Francs Pasteur de la Banque de France a été imprimé du 5 mai 1966 au 8 janvier 1970 et mis en circulation à partir du 3 janvier 1967.

D’après : une œuvre de LAMBERT, gravé par POILLIOT et RENAUD.

Impression : à dominante verte avec avec date, signatures et numéro de contrôle en noir.

Billet recto : Buste de Louis Pasteur avec la rosette de la légion d’honneur, inspiré d’une oeuvre de l’illustrateur français Eugène-André Champollion qui est conservé au musée Sarret de Grozo, devant le monument parisien de l’Institut Pasteur. La frise extérieure de la vignette est constituée de vignes et de feuilles de mûriers aux vertues médicinales. En haut et centré BANQUE DE FRANCE entouré des valeurs 5.

Billet verso : Portrait de Pasteur devant une représentation de la lutte contre la rage. Dans le fond, le laboratoire de Pasteur avec une réplique exacte des instruments de chimie qu’il utilisa pour ses recherches : Polarimètre de Nörrenberg, éprouvettes, tubes à essai, tubes en U, flacons, ampoules scellées, ballon à col de cygne, et son microscope. À gauche, la reproduction du bronze sculpté par Émile-Louis Truffot (tel qu’il figure sous la voûte de la crypte mortuaire de Pasteur) représentant le berger Jean Baptiste Jupille, qui fut le deuxième enfant sauvé, après l’Alsacien Joseph Meister, de la rage. L’encadrement du billet reproduit les mosaïques qui tapissent la crypte du tombeau du savant à l’Institut Pasteur et la reproduction d’animaux ayant servi à ses expériences scientifiques. En haut et centré BANQUE DE FRANCE entouré des valeurs 5. En bas à gauche, sur fond jaune, l’article 139 du code pénal qui punit de la réclusion criminelle à perpétuité ceux qui auront contrefait ou falsifié les billets de banque : « L’ARTICLE 139 DU CODE PÉNAL PUNIT DE RÉCLUSION CRIMINELLE A PERPÉTUITÉ CEUX QUI AURONT CONTREFAIT OU FALSIFIÉ LES BILLETS DE BANQUE AUTORISÉS PAR LA LOI AINSI QUE CEUX QUI AURONT FAIT USAGE DE CES BILLETS CONTREFAITS OU FALSIFIÉS. CEUX QUI LES AURONT INTRODUITS EN FRANCE SERONT PUNIS DE LA MÊME PEINE. »

Dimension : 140 x 75

Filigrane : Profil de Pasteur coiffé d’un calot médical.

Nombre d’alphabets : 128

1 Alphabet : 2 500 000 Billets (25 lettres de 100 000 billets)

Référence : Catalogue FAYETTE N°61

Observations : C’est la deuxième fois que Pasteur est représenté sur un billet de banque de la Banque de France, en effet, il apparaît sur le verso du billet d’une valeur de 1000 francs, le Cérès et Mercure, mis en circulation dès le 2 janvier 1929.

Le Polarimètre de Nörrenberg est comme suspendu dans l’air, il semblerait que Pierrette LAMBERT est omis de représenter le socle de l’instrument ayant appartenu à Louis PASTEUR.

Louis Pasteur sera également représenté sur la pièce de monnaie commémorative d’une valeur de deux francs, émise en 1995 par la Monnaie de Paris, à l’occasion du centenaire de sa mort survenu en 1895.

Ce billet de banque de 5 Francs Pasteur reprend les principales caractéristiques du précédent billet à l’effigie de « Victor Hugo », à savoir les dimensions de la coupure et l’impression à l’identique des portraits recto-verso, en revanche, la valeur exprimée en « nouveau franc » est abandonnée pour retrouver une monnaie nationale exprimée en « franc ».

Le décor de la crypte de l’Institut Pasteur à été conçu par Luc-Olivier Merson qui réalisa deux billets de banque, l’un d’une valeur de 50 Francs, et l’autre d’une valeur de 100 Francs.

Ce billet de banque, à l’effigie du chimiste et physicien Louis Pasteur, est la dernière coupure d’une valeur de 5 francs émise par la Banque de France.

Ce billet de banque sera retiré de la circulation le 6 janvier 1971 pour être remplacé par la pièce de monnaie de 5 francs Semeuse qui sera frappée par la Monnaie de Paris sur un flanc en Cupro-nickel alors que précédemment, de 1960 à 1969, la frappe était effectuée sur un coin en argent.

Douze dates de créations du 5 Francs PASTEUR Type 1966 ont été créées entre le 5 mai 1966 et le 8 janvier 1970.

Suite au décret n°72-846 du 6 septembre 1972 portant privation du cours légal du billet de 5 Francs de la Banque de France à l’effigie de Pasteur : Article 1 .- Les billets de la Banque de France de 5 Francs (type 1966) cesseront d’avoir cours légal et pouvoir libératoire à dater du 1er novembre 1972. Article 2 .- Postérieurement à cette date, ces coupures continueront à être échangées librement et sans limitation aux guichets de la Banque de France.

Ordre chronologique : Cette valeur succède au billet de 5 NOUVEAUX FRANCS VICTOR HUGO et cette coupure est le dernier billet français d’une valeur de 5 Francs émis par la Banque de France.

Aucun produit ne correspond à votre sélection.
une question ?

Contactez-nous

Par téléphone au SAV
coût d'un appel local depuis la France

09 51 70 61 80

Par mail
nous vous répondons sous 24h

Contactez-nous

Via Facebook
nous vous répondons sous 24h

Suivez-nous
Vente à distance
Du lundi au vendredi
de 10h à 18h
au 01 45 08 49 01
Savez-vous que votre navigateur est obsolète ?

Pour naviguer de la manière la plus satisfaisante sur notre site Web, nous vous recommandons de procéder à une mise à jour de votre navigateur. Mettre à jour mon navigateur

×