1000 Francs Déesse Déméter

1000 Francs Déesse Déméter

1000 Francs Déesse DéméterVerso 1000 Francs Déesse Déméter Verso 1000 Francs Déesse Déméter

1000 FRANCS DÉESSE DÉMÉTER

Ce billet de 1000 Francs Déesse Déméter de la Banque de France a été imprimé du 28 mai 1942 au 6 avril 1944 et mis en circulation à partir du 26 octobre 1942.

D’après : une œuvre de JONAS, gravé par HOURRIEZ et DREYFUS.

Impression : Marron/Vert. Date, les numéros et les signatures imprimés en noir.

Billet recto : Statue en pierre de la déesse Déméter tenant entre ses bras et sur ses genoux HERCULE enfant. Au fond, devant un village avec de hauts arbres, un troupeau de chèvres est mené par un berger à sa tête. A gauche, au dessus des signatures « MILLE FRANCS » sous BANQUE de FRANCE.

Billet verso : Statue de Mercure en bronze devant le port de la ville de Rouen avec sa cathédrale. En haut, une bande de décors évoquant six travaux d’Hercule, à gauche, Hercule soutenant le monde aux côtés de Déjanire s’étant substitué à Atlas. A droite, Hercule ayant terrassé Cerbère offre des pommes d’or du jardin des Hespérides à Minerve. En dessous, dans un cartouche bleu, l’article 139 du Code pénal : « L’ART. 139 DU CODE PÉNAL PUNI DES TRAVAUX FORCÉS CEUX QUI AURONT CONTREFAIT OU FALSIFIÉ LES BILLETS DE BANQUE AUTORISÉES PAR LA LOI AINSI QUE CEUX QUI AURONT FAIT USAGE DE CES BILLETS CONTREFAITS OU FALSIFIÉS ».

Dimension : 190 x 115

Filigrane : Profil d’Hermès de Praxitèle.

Nombre d’alphabets : 13 392

1 Alphabet : 25 000 Billets (25 lettres de 1 000 billets)

Observation : Ce billet de 1000 francs Type 1942 sera démonétisé, non pas à cause de la contrefaçon, mais sous la pression des allemands car les Francs-tireurs et partisans attaquèrent, le 9 février 1944, un convoi en gare de CLERMONT-FERRAND alors qu’il sortait de l’imprimerie de Chamalières de la Banque de France. Les sacs de ce hold-up (avec la complicité de la banque et de la SNCF ?) contenaient des billets du 1000 Francs Déesse Déméter compris entre les alphabets N°7755 à N°7828.
Nonobstant le fait que ses billets soient de simples vignettes (Alphabets non circulants donc sans pouvoir libératoire) et en parfaite violation des dispositions de la Loi, la Banque de France obtiendra cependant de pouvoir échanger les billets aux porteurs de « bonne foi ».
Les collectionneurs de billets français peuvent ainsi constater qu’il y avait un précédent de remboursement de billets non émis par la banque avant l’échange des faux billets de 100 Nouveaux Francs Bonaparte contrefait par Ceslaw Jan Bojarski.

Référence : Catalogue FAYETTE N°40

Aucun produit ne correspond à votre sélection.
une question ?

Contactez-nous

Par téléphone au SAV
coût d'un appel local depuis la France

09 51 70 61 80

Par mail
nous vous répondons sous 24h

Contactez-nous

Via Facebook
nous vous répondons sous 24h

Suivez-nous
Vente à distance
Du lundi au vendredi
de 10h à 18h
au 01 45 08 49 01
Savez-vous que votre navigateur est obsolète ?

Pour naviguer de la manière la plus satisfaisante sur notre site Web, nous vous recommandons de procéder à une mise à jour de votre navigateur. Mettre à jour mon navigateur

×