5000 Francs Terre et Mer

5000 Francs Terre et Mer

5000 Francs Terre et MerVerso 5000 Francs Terre et Mer Verso 5000 Francs Terre et Mer

5000 FRANCS TERRE ET MER

Ce billet de 5000 Francs Terre et Mer de la Banque de France a été imprimé du 10 mars 1949 au 7 novembre 1957 et mis en circulation à partir du 21 juillet 1950.

D’après : une œuvre de LAURENT, gravé par PIEL et BELTRAND.

Impression : Orange/Marron. Date, les numéros et les signatures du Secrétaire général, Contrôleur général et Caissier général imprimés en noir.

Billet recto : Au centre, deux effigies de jeunes femmes de profil: POMONE tenant une corne d’abondance représentant la Terre, et AMPHITRITE, tenant de la main gauche un trident et de la main droit un coquillage symbolisant la Mer. L’encadrement est constitué d’une guirlande de fleurs, de fruits et d’algues. A chaque coin supérieur, la valeur faciale du billet : “5000” de part et d’autre, au centre est inscrit BANQUE de FRANCE. En bas, sous les personnages, la mention de la valeur : « CINQ MILLE FRANCS ».

Billet verso : Au centre, de part et d’autre d’un caducée tenu par la main droite de MERCURE, accompagné de MINERVE qui tient entre ses mains un compas, un marteau et un parchemin. Les deux divinités qui symbolisent le Commerce et l’Industrie regardent vers la gauche et. A chaque coin supérieur, la valeur faciale du billet : “5000”, de part et d’autre, au centre, en haut une guirlande de fruits et des feuilles de chêne. En bas à gauche, est inscrit BANQUE DE FRANCE sur trois lignes. En dessous sur fond jaune l’article 139 du Code pénal : « L’ARTICLE 139 DU CODE PÉNAL PUNI DES TRAVAUX FORCÉS CEUX QUI AURONT CONTREFAIT OU FALSIFIÉ LES BILLETS DE BANQUE AUTORISÉES PAR LA LOI AINSI QUE CEUX QUI AURONT FAIT USAGE DE CES BILLETS CONTREFAITS OU FALSIFIÉS ». En bas à droite, une usine avec ses trois tours de refroidissement en activité.

Dimension : 170 x 110

Filigranes : Deux têtes de femmes à gauche symbolisant la Terre et la Mer.

Nombre d’alphabets : 182 (soit 455 millions de billets).

1 Alphabet : 2 500 000 Billets (25 lettres de 100 000 billets).

Observations : Dans le but d’obtenir une sécurité supplémentaire pour lutter contre la contrefaçon de cette grosse valeur faciale, et en plus de son double filigrane, ce billet de 5000 Francs Terre et Mer à la particularité que ces deux personnages se superposent à la lumière entre le recto verso, selon le principe d’impression dit « à l’identique » qui était utilisé par la Banque de France pour ses premiers billets du XIXème siècle.

Ce billet de 5000 Francs Terre et Mer Type 1949 met fin à la série des billets aux thèmes allégoriques engagée par la Banque de France depuis son premier billet de 500 Francs Germinal en 1800.

La divinité des fruits POMONE représentée sur le billet a déjà été utilisé dans le filigrane du billet de 50 Francs Luc-Olivier Merson.

Les vignettes polychromes de ce papier monnaie d’une valeur de cinq mille francs sont imprimées en taille douce et enduites de protecteur transparent.

Les billets français de « 5000 Francs Terre et Mer » et « 10000 Francs Génie Français » ont été mis en circulation le même jour. Bien que les deux coupures aient été imprimées depuis longtemps, elle ne furent mise en circulation, à l’improviste, que le 21 juillet 1950.

Ce billet d’une valeur faciale de 5000 Francs rappellera aussi aux français le mauvais souvenir de la façon inélégante avec laquelle le gouvernement retira le billet de 5000 Francs Empire Français le 29 janvier 1948.

Ce billet de banque de 5000 Francs Type 1949 a eu les honneurs d’un article dans la presse française : « Le nouveau billet de 5000 Francs que la Banque de France imprime à Chamalières, dans le plus grand secret, sera mise en circulation prochainement, on ignore à quel prix. Cette variété de coupure paraissant, on ne sait pourquoi, jouer un destin maléfique, il était nécessaire de lui rendre quelques prestige dans l’esprit du public. Aussi le gouvernement a-t-il soigné tout particulièrement la présentation de ce nouvel assignat, qui se transforme si aisément en assignation à comparaître devant le percepteur. Sa valeur artistique, aura pensé Monsieur Petsche, ne manquera pas de le faire rechercher par les amateurs. Et qui sait ? Peut-être se mettra-t-on à en fabriquer de faux, ce qui serait vraiment inespéré. Imprimé sur un papier plus hygiénique que celui des billets de 10 francs, le billet de 5000 sera d’un format presque carré, rappelant celui de la Joconde. Il sera orné au centre d’un buste de Mercure, dieu de ce commerce que l’on encourage depuis quatre ans par tous les moyens, y compris les moyens de coercition. Le dieu est coiffé d’un petit chapeau ailé symbolisant, non pas une fuite quelconque de capitaux, mais l’essor de la doctrine financière du gouvernement. À sa gauche, une Cérès pigeonnante, couronné d’épi de blé, sourit à la soudure, qu’on ne voit pas plus sur le billet qu’à l’horizon. Ces deux personnages mythologiques d’inégale réputation tiennent à la main, chacun par un bout, un énorme caducée dont le serpent boa ouvre une gueule maintenant fiscale. Dans le fond, deux cheminées d’usine s’abstiennent de fumer devant un spectacle aussi poignant. L’ensemble évoque assez bien le chaos indescriptible dans lequel se redresse notre économie nationale. Enfin, les contrefacteurs courront, comme d’habitude, les travaux forcés à perpétuité, mais par contre aucune peine n’est prévu contre les porteurs. »

Référence : Catalogue FAYETTE N°48

Aucun produit ne correspond à votre sélection.
une question ?

Contactez-nous

Par téléphone au SAV
coût d'un appel local depuis la France

09 51 70 61 80

Par mail
nous vous répondons sous 24h

Contactez-nous

Via Facebook
nous vous répondons sous 24h

Suivez-nous
Vente à distance
Du lundi au vendredi
de 10h à 18h
au 01 45 08 49 01
Savez-vous que votre navigateur est obsolète ?

Pour naviguer de la manière la plus satisfaisante sur notre site Web, nous vous recommandons de procéder à une mise à jour de votre navigateur. Mettre à jour mon navigateur

×