Les billets de la Banque de l’Algérie

5000 Francs Algérie réserve Neptune type 1956

Billet de banque de l’Algérie
BANQUE DE L’ALGÉRIE ET DE LA TUNISIE
5000 Francs Algérie « Réserve » NEPTUNE Type 1956 Banque de France
Tête de Neptune, comme pour le revers du billet d’une valeur de 50 Francs à l’éffigie d’Urbain LE VERRIER, au premier plan d’un navire de commerce, type vieux gréement à voile, naviguant au portant, entourés par deux colonnes basées et surmontées par une coquille Saint-Jacques.
En haut, la valeur de ce billet algérien en chiffre « 5000 », et en bas la valeur inscrite en toutes lettres CINQ MILLE FRANCS.
Ce rarrissime billet est signé au centre de la coupure, et sous l’article 139 du Code Pénal, par le Secrétaire Général Pierre GANDY et le Caissier Général Antoine CIVIER.

Banque de l’Algérie
Billet de banque de l'Algérie - 500 Francs STARFEL Type 1956

Billet de banque de l’Algérie
500 Francs STARFEL « RÉSERVE » Type 1956
William Fel (FEC) Camille Beltrand (SC)

Le 4 août 1851, vote du projet de loi relatif à la création d’une banque d’émission spéciale en Algérie. La loi fut publiée au « Moniteur Universel » le 9 août 1851. Cette loi confère pour 20 ans le privilège de l’émission de billets de banque. Les billets seront imprimés par la Banque de France. Les quatre premiers billets de la Banque de l’Algérie datent de 1852 : 50 Francs, 100 Francs (1851), 500 Francs et 1000 francs.

Par la suite, furent créées des succursales:

– à Oran (décret du 13 août 1853).
– à Constantine (décret du 3 décembre 1856).
– à Bône (décret du 11 juillet 1868).

La Banque de l’Algérie décide, à l’instar de la Banque de France, d’émettre des billets personnalisés pour chaque succursale, par une estampille à gauche surchargé sur la souche du billet de banque, au nom de la succursale (donc sauf pour Alger). Les billets n’étaient remboursables, en principe, qu’au lieu d’émission mais les échanges étaient possibles, à l’entière appréciation des directeurs, suivant l’importance du numéraire dans leur caisse.

Renouvellement du privilège le 5 avril 1880 jusqu’au 1er novembre 1897.

1er novembre 1897 : prolongation du privilège jusqu’au 31 octobre 1900.

5 juillet 1900 : le privilège est prorogé jusqu’au 31 juillet 1920, les émissions s’élèvent à 150 Millions de francs.

De 1954 à 1962, ce fut la guerre d’Algérie qui aboutit, le 5 juillet 1962 à la proclamation de l’indépendance. Les quatres derniers billets de banque avec la mention : Banque de l’Algérie, sont les billets de 5 Nouveaux Francs BACCHUS, 10 Nouveaux Francs ISIS, 50 Nouveaux Francs STATUE D’APOLLON et enfin le billet de 100 Nouveaux Francs MOUETTES.

Aucun produit ne correspond à votre sélection.
une question ?

Contactez-nous

Par téléphone au SAV
coût d'un appel local depuis la France

09 51 70 61 80

Par mail
nous vous répondons sous 24h

Contactez-nous

Via Facebook
nous vous répondons sous 24h

Suivez-nous
Vente à distance
Du lundi au vendredi
de 10h à 18h
au 01 45 08 49 01
Savez-vous que votre navigateur est obsolète ?

Pour naviguer de la manière la plus satisfaisante sur notre site Web, nous vous recommandons de procéder à une mise à jour de votre navigateur. Mettre à jour mon navigateur

×