Boutique

Les billets de la Banque de France et du trésor

Claude FAYETTE

La description et la cote des billets de la Banque de France et du Trésor de 1800 à 2002.
Édition 2007 – 624 pages – Format extérieur : 173 x 248 mm.

85,00 50,00

Les billets de la Banque de France et du trésor, tous les billets de la Banque de France du début jusqu’à la fin du Franc, ainsi que ceux du trésor, reproduits en couleurs (grand format) recto et verso et cotés pour 5 états de conservation.

Les illustrations sont d’une qualité exceptionnelle et vous y découvrirez de nombreux billets inédits de la Banque de France et de nouvelles références pour les billets modernes (20 francs Debussy, 100 francs Delacroix…).

Les billets de la Banque de France et du trésor bénéficie d’une nouvelle maquette dont les 30 000 cotes ont été révisées et justifiées par un commentaire de Claude Fayette.

A noter que cette édition de 2007 a fait l’objet d’une mise à jour dans le cadre d’une édition de poche. En effet, les cotes de ce catalogue numismatique ont été mises à jour dans une édition en format de poche en 2019, les photos sont petites mais la valeur des billets sont actualisées.

INTRODUCTION du catalogue de cotes : Les billets de la Banque de France et du trésor par Claude Fayette.

Vingt ans se sont écoulés depuis la parution du premier ouvrage.

Tout au long de ces années, je me suis enrichi de rencontres de toutes sortes qui ont construit ma vie, de découvertes incroyablement insolites, d’échanges d’informations, et ma dynamique toujours grandissant a été de transmettre au plus grand nombre possible de collectionneurs au-delà de ma passion, tout ce qui pouvait amplifier la leur.

Le marché du billet s’est considérablement étoffé et la prise de conscience de l’intérêt patrimonial d’une collection de billets s’est effectuée jusque dans les plus hautes instances de la Banque de France. La création d’un musée du billet de banque français devrait dans les prochaines années installer la billetophilie au même rang que les plus prestigieuses collections et permettre à un large public d’en découvrir et d’en partager la beauté et l’intérêt.

À ces vingt années d’édition, il convient d’ajouter trente années préalables de travail de tout collectionneur assoiffé d’apprendre le plus possible sur le sujet qui le passionne. Aujourd’hui je veux plus que jamais ouvrir ma mémoire à tous ceux qui veulent avancer encore et toujours dans cette collection qui ne cesse de me surprendre car sa diversité, sans être infinie, n’est encore qu’à l’orée de son apogée.

Chaque nouvelle édition ouvre de nouvelles portes en révélant des surprises, en explicitant davantage telle ou telle rareté au gré de l’avancement de mon travail. Cependant il arrive un moment où il faut se décider d’y mettre un terme ponctuel afin d’éditer l’ouvrage mais c’est une histoire sans fin car chaque jour apporte une pierre de plus à l’édifice et aussitôt le manuscrit sous presse, je rédige et complète celui qui est à venir. Certains peuvent s’interroger sur le fait de sortir tour à tour un catalogue et un gros livre. La réponse est très simple et évidente, il est impossible de pouvoir expliquer en détail dans un catalogue de cotations ce qui peut occuper une ou plusieurs pages de l’ouvrage de référence. Ces informations une fois assimilées peuvent par la suite être réduites à un minimum dans la cote qui suit peu de temps après.

Certaines cotes peuvent paraître à certains trop basses ou trop élevées selon qu’ils possèdent ou non les billets en question et un juste milieu est très délicat à trouver et fait appel ensuite au bon sens de chacun.

J’ai parfois le sentiment de piloter une formule 1, lorsque je vois se profiler à l’horizon quelques virages qui risquent d’être dangereux, j’anticipe au maximum en essayant de freiner avec le plus de délicatesse et avec le plus grand discernement, mais il arrive parfois que la machine continue à avancer malgré toute ma prudence à une vitesse que je considère comme excessive. J’utilise cette métaphore pour bien faire prendre conscience que notre collection n’est pas un sport dangereux et ne doit pas le devenir et qu’un excès de vitesse reste un excès de vitesse et ne constitue pas une règle établie. Ces phénomènes d’accélérations soudaines sont d’autant plus visibles et amplifiés par le fait qu’ils se produisent le plus souvent sur des chemins très étroits encore mal sécurisés. Il faut savoir laisser du temps au temps et attendre que la route devienne plus large et mieux balisée afin que le plus grand nombre puisse l’emprunter sereinement.

Ainsi, il faut bien savoir que c’est par sagesse raisonnée que parfois je cote des billets plus faiblement que ne le voudraient certains, mais cette attitude a toujours été mienne depuis toutes ces années et je crois qu’elle a été bénéfique pour tous.

D’autre part, il convient de rappeler que les cotes ne sont pas indépendantes les unes des autres, tout le livre est une gigantesque matrice dont chaque élément est indispensable à l’autre et dont l’existence même conditionne toute la mécanique. Si un billet pulvérise un record dans une vente, sa nouvelle cote va agir sur celles de tous les autres billets du même type plus ou moins rares que lui, la cote est en réalité la résultante des rapports de rareté, de beauté, de disponibilité et de désir d’acquisition.

Cette inégalable envie de posséder tel ou tel billet dont on rêve à tous les niveaux de la collection amplifie de façon disproportionnée le fait que plusieurs personnes en même temps décident de mettre un prix élevé sur un billet qu’elles convoitent en commun afin d’être assurées d’obtenir l’objet de leurs rêves et ainsi certaines cotes vont littéralement flamber. Le résultat cependant bien qu’étant pris en compte ne doit pas à lui seul constituer une référence absolue. Je m’efforce de rester à la fois lucide et enthousiaste et de toujours accorder la juste part à toute nouvelle information en rêvant comme tout un chacun aux inaccessibles étoiles dont le firmament est constellé.

Le succès que remporte « Le Billetophile » me réjouit et les témoignages de satisfaction d’un nombre croissant de collectionneurs qui l’utilisent me font chaud au cœur, bien au-delà de toute considération commerciale. Il ne s’agit pas simplement d’un logiciel de gestion de collection mais bien d’un cyber-livre complet qui permet à chacun d’apprendre, de communiquer, d’échanger des informations et de réactualiser régulièrement les cotes selon mes découvertes ou celles dont on me fait part. Aujourd’hui, la soif d’informations est telle que je suis très sollicité et beaucoup de portes s’ouvrent à moi, je pense user de ce privilège en utilisant davantage les médias, en particulier la presse écrite spécialisée, le but étant d’informer au plus juste et au plus vite les collectionneurs, non pas toujours avec un effet de scoop, mais dans un souci de partage de l’évolution de tel ou tel billet ou de telle ou telle tendance de la collection.

Je consacre à mes recherches un temps inouï bien au-delà de ce que certains appellent le normal ou le raisonnable et que mes proches que j’affectionne tout particulièrement ressentent comme une double vie, un peu comme si j’étais plus souvent le « mister Hyde » du billet de banque « monstrueusement » penché sur son ordinateur au milieu de ses albums. Je veux simplement leur redire que la passion n’a pas de limite, mais un horizon toujours plus loin, et que mes propres limites n’ont pas encore le moindre atome d’existence.

Les billets de la Banque de France et du trésor

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les billets de la Banque de France et du trésor”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

une question ?

Contactez-nous

Par téléphone au SAV
coût d'un appel local depuis la France

09 51 70 61 80

Par mail
nous vous répondons sous 24h

Contactez-nous

Via Facebook
nous vous répondons sous 24h

Suivez-nous
Savez-vous que votre navigateur est obsolète ?

Pour naviguer de la manière la plus satisfaisante sur notre site Web, nous vous recommandons de procéder à une mise à jour de votre navigateur. Mettre à jour mon navigateur

×