Comment collectionner les timbres ?

Comment collectionner les timbres ?

Comment collectionner les timbres

Comment collectionner les timbres

Comment collectionner les timbres ?

Parmi toutes les collections, la collection de timbres demeure la plus répandue. Elle permet une infinie diversité de thèmes et de dispositions : autant de moyens d’expression.
Elle est une clé pour l’acquisition de connaissances, et, en partie, une chasse, une quête permanente qui nous relie au monde, tout en nous offrant un refuge face aux agressions extérieures.
C’est, finalement, une façon intelligente d’utiliser « le temps qu’on a pour soi », assez bien adaptée a notre rude époque !
Cette brochure, suscitée par les nombreuses demandes formulées auprès des acteurs de la philatélie, ne peut pas répondre, par manque de place, à toutes les questions que vous vous posez. Elle ne prétend pas, en effet, être le parfait manuel à l’usage des apprentis collectionneurs, mais le petit guide initial qui peut les aider à faire leurs premiers pas.
Son but est d’ouvrir les voies de la collection à ceux qui aiment les timbres pour leur beauté, leurs images toujours renouvelées, leurs messages, le savoir qu’ils affichent… modestement, et pour bien d’autres raisons.
Il peut être aussi de faire naitre intérêt et curiosité chez ceux qui n’ont pas encore découvert cet univers fabuleux des timbres.
La première partie, réservée aux informations simples, pratiques, pourrait se résumer en deux mots : méthode et choix.
Quant à la seconde, traçant à grands traits les richesses de l’histoire et des ressources du monde des timbres, elle ouvre grand la porte de la recherche.
Si, au fil de ces trente deux pages, nous répondons à vos premières questions, et faisons naitre en vous le désir d’aller plus loin, nous n’aurons pas tout à fait manqué notre but.

Guy Lormand
Président de l’Association pour le Développement de la Philatélie

Méthode et choix

de la découverte…

Ouvrez les boîtes, les tiroirs, les cahiers, les vieux albums où dorment les timbres oubliés. Si vous pensez « évasion, découverte, collection« , ils ne resteront plus en vrac.
Étalez, regardez, triez, organisez votre tri pour lui donner une signification. N’est ce pas aussi donner un sens au temps de vos loisirs ? La joie en plus.

Étalez les timbres avec précaution pour bien les regarder et observer leurs différences : forme, format, pays d’origine, monnaie, sujet… Timbres anciens, récents, timbres d’usage courant, commémoratifs…

Triez les timbres en trois tas : timbres de France, timbres étrangers, timbres inconnus et autres (marques postales, lettres, cartes postales…).

… à l’organisation

Organisez votre tri en séparant les timbres neufs des oblitérés puis en regroupant les identiques et ceux qui se ressemblent, en rangeant les séries par valeurs faciales croissantes. Mettez de côtés les doubles et le deuxième choix, pour vos échanges.

Ne gardez que les belles pièces, de bonne qualité, aux dents intactes.
Donnez la préférence aux timbres neufs, à la gomme impeccable.

Votre matériel : une pince à bouts recourbés pour manipuler les timbres, une loupe de qualité pour voir l’ensemble du timbre et un classeur à bandes philatéliques pour classer et déplacer facilement les timbres.


« Travaillez, prenez de la peine :
C’est le fonds qui manque le moins.
Un riche Laboureur, sentant sa mort prochaine,
Fit venir ses enfants, leur parla sans témoins.
Gardez-vous, leur dit-il, de vendre l’héritage
Que nous ont laissé nos parents.
Un trésor est caché dedans.
Je ne sais pas l’endroit ; mais un peu de courage
Vous le fera trouver, vous en viendrez à bout.
Remuez votre champ dès qu’on aura fait l’Oût.
Creusez, fouiller, bêchez ; ne laissez nulle place
Où la main ne passe et repasse.
Le père mort, les fils vous retournent le champ
Deçà, delà, partout ; si bien qu’au bout de l’an
Il en rapporta davantage.
D’argent, point de caché. Mais le père fut sage
De leur montrer avant sa mort
Que le travail est un trésor. »

Jean de la Fontaine
Le Laboureur et ses enfants


Feuilles à bandes timbres de collection

Un timbre neuf n’a pas servi à affranchir le courrier.
Il doit être aussi »frais » qu’en sortant du guichet de La Poste : impeccable au recto comme au verso, avec sa gomme d’origine.

un timbre oblitéré a servi à l’affranchissement.
Il a été annulé par un cachet, une marque postale, un trait de plume évitant tout réemploi postal.
Décollé de son support, il est débarrassé de sa gomme. En général, sa cote est moins élevée que celle du timbre neuf.

N’oubliez pas qu’à quelques exceptions près les timbres neufs conservent leur pouvoir d’affranchissement.

IDENTIFIER UN TIMBRE

C’est déterminer son pays d’origine, la date de son émission, ce qu’il représente, s’il appartient à une série. C’est donc savoir lire les inscriptions qu’il porte, son dessin, sa monnaie… Ce n’est pas toujours facile. Mais l’expérience, la mémoire visuelle, les catalogues de cotes, les conseils aident à vaincre ces difficultés.

Identifier un timbre de collection

Caractères

Le pays d’origine est le plus souvent inscrit sur le timbre. Avec l’alphabet latin pas de difficulté de lecture, mais il n’en va pas de même avec les caractères asiatiques, arabes, cyrilliques, hébreux, grecs, gaéliques, etc. Entre collectionneurs et en consultant des ouvrages spécialises, on doit pouvoir passer ces obstacles.

Timbres de collection

Formes et formats

Si rectangle et carré restent les formes les plus courantes, on rencontre des timbres de toutes les formes et de tous les formats.

Formes timbres de collection

COMMENT CHOISIR SA COLLECTION ?

Comme on choisit un voyage. En décidant du but, des étapes, selon ses préférences et son budget. Avec méthode et passion, mais sans perdre le fil, malgré les tentations rencontrées ici et là.

Il n’est plus possible de collectionner les timbres du monde entier. Il y en a beaucoup trop. Limitez-vous d’un pays (par exemple, le vôtre), à une région ou à un département qui vous sont chers.

Vous ferez alors le classement de vos timbres par ordre chronologique ou par genre. Et pourquoi ne pas vous consacrer d’un timbre d’usage courant, comme la Semeuse, la Sabine ou la Liberté, en analysant toutes ses facettes : dates des émissions, tirages divers, oblitérations…

Vous pouvez aussi vous intéresser à l’histoire postale ou d’un moyen de transport du courrier : poste aérienne, transport maritime.
Si vous collectionnez les cartes postales, pourquoi ne pas devenir maximaphile, en associant cartophilie et philatélie ?
Mais si c’est le sujet du timbre qui vous intéresse, lancez-vous alors dans une collection thématique. C’est une passionnante recherche qui se limite au sujet que vous avez choisi.

Evitez un thème trop vaste, et offrez-lui une présentation harmonieuse, équilibrée et personnelle.

Timbre usage courant semeuse

LA GRANDE VARIÉTÉ DES THÈMES

Les timbres vous offrent un nombre infini de thèmes. Pour choisir, laissez-vous surtout guider par votre goût. Existe-t-il meilleur sujet que celui que l’on aime, avec lequel on veut faire plus ample connaissance ?

Quelques idées de thèmes : les transports, les fleurs, les animaux, les oiseaux, l’espace, le cirque, l’histoire, le cheval…

Timbres pour collectionneur

VOUS AVEZ CHOISI

Vous avez préféré la collection thématique. Vous avez même trouvé votre thème : le cheval. Il s’agit à présent de rassembler tous les timbres et documents postaux s’y rapportant et de bâtir un plan solide pour présenter votre collection.

Recherche et classement
Cherchez et rassemblez tout ce qui se rapporte à votre sujet : timbres et documents postaux anciens et modernes (pas de limite dans le temps), et de tous les pays (pas de limite dans l’espace). Devant la grande quantité de « matériel« , qui s’offre à vous, vous serez heureux d’avoir su vous limiter. Les animaux, vaste thème ! Quelle sagesse de s’en être tenu à un seul animal ! Continuez à faire preuve d’une grande rigueur.

Pendant vos recherches, vous allez acquérir des connaissances, non seulement sur votre thème, en consultant dictionnaires, encyclopédies, revues, livres, catalogues mais aussi dans différentes branches de la philatélie, en fréquentant des expositions, en rencontrant des philatélistes compétents…

Il vous faudra faire preuve de curiosité d’esprit, de persévérance : il n’y a pas de limite dans la documentation.
Toutes ces connaissances et ces documents rassemblés, il vous faudra les mettre en ordre en créant un fichier.

Quant aux pièces philatéliques, timbres et lettres, rangez-les soigneusement dans des classeurs pour ranger les timbres adaptés. Agissez avec beaucoup de méthode et de soin.

Construction du récit
Faites d’abord un plan. Vous allez devoir raconter votre thème en images (timbres), en documents et en textes très brefs et précis.

Votre présentation doit être claire : veillez à l’équilibre des timbres, des documents et des
légendes. Faites preuve d’imagination et de sens artistique.

La collection thématique réclame un important travail personnel, mais elle ne fera jamais de vous un collectionneur isolé, tant le plaisir de faire partager ses découvertes est grand, et tant est grand le besoin de parler d’un travail de création et du sujet de sa collection. Alors, prenez votre cheval par le licou, pour le mener Ià où vous voulez qu’il aille !

Type de timbres
Type de timbres - Les races
Type de timbres - Les transports
Type de timbres - Les transports
Type de timbres - L'Art
Type de timbres - L'Art
Type de timbres - Le Jeux
Type de timbres - Le Jeux
Type de timbres - L'Histoire
Type de timbres - L'Histoire
Type de timbres - Le Sport
Type de timbres - Le Sport

ATTENTION DANGER !

Avant de décoller un timbre, assurez-vous que l’enveloppe ou le fragment support du timbre ne présente pas une oblitération, une marque postale ou une flamme à conserver. Ces éléments participent à la rareté et à la richesse de la pièce !

Décoller ou pas ?

Ce timbre 80 centimes Empire lauré, détaché, ne vaut qu’une dizaine d’euro… Mais ce même timbre, sur une carte par ballon monté à destination de la Pologne, pendant Ie Siège de Paris (1870-1871), vaudra 300 fois plus.
Renseignez-vous avant décoller les timbres des Iettres.

Ballon monté
Ballon monté à destination de la Pologne pendant le siège de Paris

Cette lettre a voyagé le 1er janvier 1849 (première journée du premier timbre français). Imaginez un instant, que l’on ait décollé le timbre pour le classer dans un album. Quel beau document aurait à jamais disparu !

1 janvier 1849 - 20 centimes Cérès
1 janvier 1849 - 20 centimes Cérès - 1er jour du timbre en France

Les flammes noires des machines à oblitérer de La Poste et les empreintes rouges des machines d’affranchir des entreprises doivent être conservées sur lettres entières, en particulier lorsqu’elles touchent à un thème de collection.

On ne décolle pas le timbre quand on rencontre cette oblitération sur une lettre ou sur une carte postale : une Daguin, du nom de l’inventeur de la machine qui, d’une seule frappe, mettait un cachet sur le timbre et un autre sur le pli. Certaines Daguin ont une bonne cote ou peuvent illustrer une thématique.

Timbre - Daguin
Timbre - Daguin

Vous pensez savoir comment collectionner les timbres ? Il reste encore divers points à aborder !

une question ?

Contactez-nous

Par téléphone au SAV
coût d'un appel local depuis la France

09 51 70 61 80

Par mail
nous vous répondons sous 24h

Contactez-nous

Via Facebook
nous vous répondons sous 24h

Suivez-nous
Vente à distance
Du lundi au vendredi
de 10h à 18h
au 01 45 08 49 01
Savez-vous que votre navigateur est obsolète ?

Pour naviguer de la manière la plus satisfaisante sur notre site Web, nous vous recommandons de procéder à une mise à jour de votre navigateur. Mettre à jour mon navigateur

×