« La demande de billets augmente » estime le gouverneur de la Banque de France

« La demande de billets augmente » estime le gouverneur de la Banque de France

“Le gouverneur de la Banque de France se rend dans le Puy-de-Dôme, ce lundi, pour visiter l’imprimerie de Chamalières et la papeterie de Vic-le-Comte, où doit être concentrée la fabrication des billets à partir de 2023. François Villeroy de Galhau a accordé à La Montagne un entretien en amont.

(…)

Quel est le scénario envisagé quant aux volumes de billets en circulation à l’avenir ?

La Banque de France n’abandonnera jamais le cash et les billets. La confiance dans la monnaie passe par la liberté de choix des Français quant à leurs moyens de paiement : cette liberté est au cœur de notre mission. Sur l’évolution des volumes de billets, nous distinguons la détention et l’usage. La détention, c’est le stock comme moyen d’épargne. Cette demande continue à augmenter pour les billets en euros, de plus de 4 % en 2017, y compris en dehors de la zone euro. Notre hypothèse est que cette demande va continuer à croître. Et c’est ce stock qui importe pour la fabrication des billets.

Quant à l’usage du billet comme moyen de paiement, il a lui tendance à diminuer même s’il reste très majoritaire en nombre de transactions. Les Français utilisent davantage leur carte, dont le sans contact, et leur mobile. Cette tendance influe sur un autre de nos métiers, celui des caisses qui assurent la distribution des billets sur le territoire. Dans ce domaine, nous adaptons notre réseau de caisses et centre fiduciaires depuis quinze ans. Nous devons continuer à le faire.”

Le collectionneur intéressé peut consulter l’article complet sur le site de La Montagne.

une question ?

Contactez-nous

Par téléphone au SAV
coût d'un appel local depuis la France

09 51 70 61 80

Par mail
nous vous répondons sous 24h

Contactez-nous

Via Facebook
nous vous répondons sous 24h

Suivez-nous
Savez-vous que votre navigateur est obsolète ?

Pour naviguer de la manière la plus satisfaisante sur notre site Web, nous vous recommandons de procéder à une mise à jour de votre navigateur. Mettre à jour mon navigateur

×